17 avril 2008

L'Education en danger

Les manifestations organisées par les syndicats de lycéens et de l’Éducation Nationale, réclamant l’abandon de la diminution du nombre de professeurs, posent une interrogation de fond. En effet, les moyens et le budget de l’Éducation Nationale ont augmenté régulièrement depuis des dizaines d’années. Or, aujourd’hui, les résultats sont les suivants : trop d’élèves du primaire arrivent en secondaire sans maîtriser la lecture et l’écriture ; 150.000 élèves sortent du système scolaire durant le secondaire sans aucun diplôme ; 1 étudiant sur 2 abandonne ses études au cours des 3 années d’études universitaires ; les classements internationaux concernant l’efficacité de l’enseignement montrent une descente régulière et permanente de la France par rapport aux autres pays occidentaux. Alors, devant ce navrant constat, pourquoi les enseignants ne se posent-ils pas la question de leur professionnalisme et de leur efficacité plutôt que de réclamer sans cesse des moyens supplémentaires ? Cette question ne remet pas en cause leur implication personnelle, mais elle pose la question de l’organisation du contenu et du fonctionnement de l’Éducation Nationale. Doit-on soupçonner que la mainmise des syndicats sur le monde des enseignants empêche ceux-ci de mettre en œuvre une véritable réflexion sur la meilleure façon de sortir de l’impasse dans laquelle est plongé l’enseignement, primaire, secondaire et supérieur, en France ? Au moment où la France se paupérise à cause d’un endettement croissant et d’une compétitivité en déclin, il n’y a que les syndicats pour n’avoir pas compris qu’il faut faire mieux avec moins de moyens dans tous les domaines.

1 commentaire:

OLED a dit…

Hello. This post is likeable, and your blog is very interesting, congratulations :-). I will add in my blogroll =). If possible gives a last there on my blog, it is about the OLED, I hope you enjoy. The address is http://oled-brasil.blogspot.com. A hug.